Communiqué de presse

Au Mali, plus de trois millions d’enfants ont repris le chemin de l’école cette semaine pour la rentrée scolaire 2022-2023.

11 octobre 2022

4000 enfants ambassadeurs -à parité filles et garçons- et 1000 jeunes de la deuxième décennie accompagnent les efforts d’inscription et de retour à l’école de tous les enfants en âge scolaire.

UNICEF
Légende: Remise de materiel scolaire Tombouctou/UNICEF/ Credit UNICEF

Bamako, le 08 octobre 2022 – Des milliers d’élèves au Mali ont repris le chemin de l’école cette semaine pour la rentrée scolaire 2022-2023, lancée officiellement le lundi 3 octobre 2022 par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Abdoulaye Maïga assistant pour l’occasion à une leçon modèle sur le changement climatique. Cependant de nombreux autres élèves n’ont pas pu jouir de ce droit : 1766 écoles demeurent fermées en raison de l'insécurité affectant ainsi un demi-million d'enfants en âge d'être scolarisés.

Au Mali, la campagne pour le retour à l’école et à l’inscription massive des enfants en première année a débuté le 15 septembre 2022 et se poursuivra jusqu’à la fin du mois d’octobre 2022 dans toutes les régions. Dans le cadre de cette campagne, plus de 5000 enfants-ambassadeurs et jeunes de la deuxième décennie pour l’Education sensibilisent parents, enfants et encadreurs d’enfants sur les bénéfices de l’éducation scolaire dans toutes les régions du Mali. 

L’UNICEF a appuyé les partenaires techniques dans les régions à mobiliser 4000 enfants ambassadeurs -à parité filles et garçons- et 1000 jeunes de la deuxième décennie pour accompagner cet effort de retour à l’école de tous les enfants et à l’inscription massive des enfants en âge scolaire, notamment les plus vulnérables. Ce déploiement a été possible avec l’appui des partenaires techniques et financiers notamment l’Allemagne, l’Autriche, le Canada, l’Espagne, le fonds de consolidation pour la paix, la Norvège, le partenariat mondial pour l’éducation (GPE) et l’Union Européenne. 

Des concertations et rencontres entre les acteurs de l’éducation ont été menées pour une rentrée scolaire réussie et pour réfléchir sur les voies et moyens de la réouverture des écoles fermées. Madame la Ministre de l’Education Nationale, Madame SIDIBE Dédéou OUSMANE a souligné quant à elle l’importance d’une école apaisée, performante et inclusive, comme levier essentiel du développement du Mali.

Pour apporter une réponse à ce phénomène de non-scolarisation ou de déscolarisation, les jeunes ambassadeurs de la rentrée scolaire contribuent depuis 2017 à renforcer le dialogue dans leurs communautés sur l’importance de l’éducation grâce à des activités de porte-à-porte, des émissions radiophoniques et des séances de dialogue communautaire. De 2019 à 2022 plus de 167,000 enfants hors de l’école (dont 76,772 filles) ont été insérés/réinsérés grâce à l’UNICEF avec l’appui de l’Union Européenne.

La fermeture prolongée des établissements scolaires et le manque d’accès à un apprentissage de qualité durant la pandémie de COVID-19 ont mis au jour et exacerbé la crise de l’apprentissage préexistante, privant des millions d’écoliers à travers le monde des compétences fondamentales en lecture et en calcul, avertit l’UNICEF.

A l’occasion du Sommet mondial sur la transformation de l’éducation, l’UNICEF a alerté sur la faiblesse alarmante des niveaux d'apprentissage. Avant la pandémie, on estimait que la moitié des enfants âgés de 10 ans à travers le monde étaient capable de lire et de comprendre un texte simple. Aujourd’hui, seuls un tiers d’entre eux y parviendraient.

« Le manque de ressources des établissements, la rémunération et la qualification insuffisantes des enseignants, les classes surchargées et l’archaïsme des programmes d’enseignement entravent la capacité de nos enfants à réaliser leur plein potentiel », explique Catherine Russell, Directrice générale de l’UNICEF. « L’orientation donnée à nos systèmes éducatifs détermine, par définition, celle de notre avenir. Si nous n’inversons pas les tendances actuelles, nous devrons subir les conséquences de l’échec de l’éducation de toute une génération. Les faibles niveaux d’apprentissage que nous connaissons aujourd’hui réduisent nos possibilités futures. »

La Ministre de l’Education Nationale du Mali, présente à ce sommet, a également déclaré : « Pour l'avenir des enfants et des jeunes du monde entier en général et du Mali en particulier, nous devons donner la priorité à l’éducation dans l'agenda politique mondial et national. » 

Par ailleurs, il faut noter, que dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des stratégies de rattrapage et à l’occasion de l’ouverture des classes, le Ministère de l’Education Nationale en collaboration avec les partenaires, a développé un programme condensé avec des outils pédagogiques adaptés disponibles à ce jour, dans toutes les écoles du pays.

Outre l’apprentissage sur les bancs des écoles, l’UNICEF appuie et encourage les options alternatives adaptées aux contextes et aux besoins, cela inclut l’éducation à distance notamment à travers la radio. Plusieurs programmes validés par le Ministère de l’Education sont en cours de diffusion à travers plus de 60 radios communautaires sur l’ensemble du territoire.

« La dotation des ménages vulnérables en radios solaires et clés USB avec leçons va se poursuivre en 2022, ainsi que l’animation de groupes d’écoute dans les communautés et dans les écoles. Cette offre alternative d’éducation a un double objectif. Elle permet non seulement la continuité de l’apprentissage pour les enfants n’ayant pas accès à l’école pour diverses raisons, liées à la fermeture école, à l’éloignement et au faible revenu des parents ; mais aussi le renforcement de la qualité de l’enseignement pour les élèves et les enseignants, » a affirmé Andrea Berther, Représentante a.i de l’UNICEF au Mali.

La mise à disposition de dispositifs de lavage des mains, de savons et des masques dans les écoles, sera complétée par la distribution des kits scolaires, composés de cahiers, de cartables, de fournitures scolaires et de matériels didactiques pour les enfants vulnérables et enseignants dans toutes les régions.

Pour Chaque Enfant, une éducation de qualité ! 

UNICEF
Légende: Remise de materiels Scolaires à Tombouctou
Photo : © UNICEF

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

UNICEF
Fonds des Nations Unies pour l'enfance

Objectifs poursuivis à travers cette initiative